Logo Site
* 41 *
Logo HP 84
< Plan du site >   < Recherche >
Le site du HP-41CX
AccueilNewsForumDossiersArchivesLiens
Accueil
News
Forum
Dossiers
Archives
Liens 
D'octobre 1983 à novembre 1990, Hewlett Packard produira le plus abouti de tous les ordinateurs de poche du deuxième millénaire : le HP‑41CX.
Il appartient à une famille de trois machines qui comprenait aussi le HP‑41C, sorti en juillet 1979 puis le HP‑41CV sorti en décembre 1980.
 
Plus de trente-et-un ans après, l'engouement créé par le phénomène HP‑41 n'est pas retombé comme en témoignent les nombreux sites Internet consacrés à cette machine, l'ambitieux projet de Meindert Kuipers ou encore les centaines de HP‑41 s'échangeant chaque mois dans le monde sur les sites d'enchères.

Même les plus férus s'interrogent encore sur les quarante-deux ans de passion soulevée par le HP‑41 et n'avancent que peu d'explications rationnelles.
Comment objectivement expliquer que l'on puisse acheter en 2005 un HP‑41CX, qui ne restera pour certains qu'une vieille calculatrice programmable, apparu vingt-deux ans auparavant, 900 dollars, alors qu'un magnifique Sharp PC‑1500A, contemporain du HP‑41CX, commercialisé plus cher en 1984 (3970 francs contre 3372 pour le HP‑41CX), plus puissant, doté de beaucoup plus de mémoire et d'un écran deux fois plus grand, n'intéresse aujourd'hui plus personne à 30 dollars sur les sites d'enchères ?

Ce succès s'explique-t-il tout simplement par sa qualité ? Par un nombre pléthorique d'instructions et par ses possibilités d'extensions infinies qui le destinaient à des utilisations très variées ? À sa durée de commercialisation exceptionnelle de onze ans ? À ses ancêtres (le HP‑41 est le descendant d'une ligné de prestigieux calculateurs de poche depuis le HP‑35 en 1972) ? À ses possibilités d'extensions illimitées entretenant le désir puisque, quelle que soit la configuration acquise, il restait toujours une extension dont on pouvait encore rêver ? Ce rêve était entretenu par ce qui constituait sûrement un autre facteur de succès : un prix toujours très élevé (certains périphériques dépassaient largement les 10000 francs, soit 1500 euros) qui lui conférait un caractère inaccessible donc désiré.

Une autre explication voudrait que le HP‑41 fut réellement en avance sur son temps. Probablement était-il un des derniers témoins d'une époque où chaque nouveauté étonnait, émerveillait parfois, par la richesse de ce qu'elle apportait, toujours en rupture avec le produit qu'elle remplaçait, contrastant avec un quotidien où le progrès a été persécuté au prétexte de la sacro‑sainte compatibilité.
 
Toutes les pistes permettant d'éclairer ce succès sont les bienvenues sur ce sujet du forum : Comment expliquer le succès du HP‑41 ?
 
 
HP-41CX
 
 
  Conception & réalisation jaguar 2021   Led 0Led 4Led 6Led 2Led 0Led 8Led 0